Savoir gérer tes finances personnelles

Il est important, voire vital de savoir bien gérer ses son budget. Mal géré, cela peut rapidement devenir une source de stress, de disputes et de problèmes dans un couple, et très souvent de séparation. Et pourtant, une étude menée en Europe sur la gestion personnelle de ses finances montre que 3 personnes sur 4 dépassent au moins 1 fois par an son découvert bancaire. Dans les pays africains, le niveau de bancarisation est encore faible, 2 personnes sur 5 ont un compte bancaire et sur ces 2 personnes ayant un compte, moins d’un l’utilise régulièrement pour ses opérations quotidiennes (paiement par cartes, chèques, etc.)

Il se pose donc le problème de la gestion de son budget. Afro Business Cash te donne ici les outils et les moyens pour t’aider à mieux maîtriser tes dépenses pour une gestion équilibrée, source de de bien-être au quotidien.

1. Vis en dessous de tes moyens

C’est quoi vivre en dessous de tes moyens ? C’est tout simplement le fait de dépenser moins d’argent que ce que tu gagnes (salaires, revenus passifs, etc.). Ça semble logique et couler de source mais pourtant ce n’est pas évident à faire dans la pratique. Pour preuve, de plus en plus de personnes se retrouvent surendettées et ne savent pas quoi faire pour sortir la tête de l’eau.

Vivre en dessous de ses moyens est la clé pour qui veut progressivement atteindre la liberté financière et sortir de l’engrenage des mauvaises dettes.

Dans une société de plus en plus tournée vers la consommation, c’est très difficile de garder la tête froide et ne pas se laisser aller à la fièvre acheteuse. Pour se faire rien de tel que la pratique d’une répartition budgétaire périodique, le plus souvent mensuel.

2. Répartis ton argent

business

Oui, nous savons que c’est difficile de repartir systématiquement ses revenus et surtout, de s’y tenir quoi qu’il advienne ; sauf cas de force majeur bien sûr. Et pourtant, il le faut si tu souhaites reprendre les rênes financières de ta vie. Concrètement comment faire ? Rien de tel que le système des enveloppes qui peuvent être physiques ou numériques. Prends des enveloppes et inscris sur chacune d’elle un poste de dépenses. Prenons un exemple, celui de Fatou qui, comme nous tous, a tous les mois des charges fixes. Dans son cas, elle a le loyer ou la mensualité de prêt immobilier, l’électricité, eau, l’épargne, (oui, tu as bien lu épargne et ce n’est pas une erreur), l’assurance, l’essence, le forfait internet et nourriture. Elle a également des charges variables qui sont l’achat d’un nouveau bureau, la formation business, le voyage, les restaurants, et les imprévus.

Elle devra avoir les enveloppes avec les noms de ses charges et dans chacune de ses enveloppes fixer le montant de manière à ce que la totalité des montants dans les enveloppes soit inférieure à son revenu lui laissant ainsi une marge pour investir…

Disons que Fatou gagne 1000 € ou environ 650 000 fcfa. Elle aura une répartition d’enveloppes mensuelles semblable à celle-ci :

  • Loyer : 250 €
  • Impôt : 30 € (Notre formation « Comment payer moins, voir pas d’impôts » est disponible ici
  • Électricité : 90 €
  • Eau : 50€
  • Épargne : 100 €
  • Essence : 50 €
  • Forfait internet : 30 €
  • Nourriture : 70 €
  • Assurance : 50 €
  • Nouveau bureau : 100 €
  • Formation : 50 €
  • Voyage : 30 €
  • Restaurant : 30 €
  • Imprévus : 20 €

Elle totalise 950€ de charges et il lui reste 50€ à la fin du mois qu’elle peut laisser sur son compte courant ou placer sur un compte dédié à l’investissement. Ceci est un exemple non exhaustif pour te donner une idée claire et précise de la répartition de son revenu. Fatou devra donc s’en tenir à ce qu’il y’a dans les enveloppes et ne pas faire d’écart.

3. Evite les facilités de paiement

Le paiement en plusieurs fois avec ou sans frais

Commençons par définir ce qu’est une facilité de paiement. C’est simplement le fait par exemple pour une entreprise marchande de te proposer de payer tes achats en plusieurs fois avec ou sans frais. 

Par exemple, dans notre exemple plus haut, il peut être proposé à Fatou de payer son nouveau bureau de 100€ en 4 paiements de 25€ étalés sur 4 mois sans frais ou avec frais suivant certains critères.

Généralement, il y’a des frais pour la mise en place de telles facilités de paiement. Si nous restons dans notre exemple, Fatou peut se retrouver à payer pour le même bureau 108€ car elle aura 2€ de plus à chacun de ses 4 paiements fractionnés. 

Ça lui reviendra plus cher et cerise sur le gâteau, elle se rapproche à petits pas vers le surendettement avec une pratique constante de l’étalement des paiements.

Le découvert bancaire

Le découvert bancaire est le fait d’avoir un solde négatif sur son compte, c’est à dire un solde inférieur à 0 euros. En gros, lorsque tu dépenses plus que ce qu’il y’a sur ton compte bancaire.

Il existe 2 types de découverts :

  • Le découvert autorisé
  • Le découvert non autorisé

 Le découvert autorisé n’est rien d’autre qu’un accord entre ta banque et toi où ta banque te donne la possibilité d’avoir un solde inférieur à zéro dans certaines limites bien définies à l’avance bien sûr et ceci en contrepartie de frais d’agio fixés à l’avance et moins importants qu’en cas de découvert non autorisés.

Le découvert non autorisé est lorsque tu vas au-delà de ton découvert autorisé octroyé par la banque. Par exemple, tu as signé pour un découvert autorisé de 500€ mensuel avec ta banque et un jour, tu te retrouves à avoir un solde de « – 600€ ». La banque te prélèvera des frais d’agios plus important sur les 100€ de dépassement. 

Que ce soit le découvert autorisé non autorisé, ce n’est clairement pas la solution pour qui souhaite gérer efficacement ses finances et vivre en dessous de ses moyens. Il vaudrait mieux planifier ton achat et mettre de côté tous les mois dans une enveloppe dédiée comme vu plus haut. Et lorsque l’enveloppe affiche le montant requis, se faire plaisir. C’est faire preuve de discipline et pratiquer le principe de satisfaction différé, beaucoup plus sain financièrement.

4. Fuis les crédits à la consommation

Le crédit à la consommation est un crédit permettant de financer l’achat de biens et services divers suivant certaines conditions.

Les taux d’intérêts débiteurs de ces crédits sont astronomiques.

Les crédits à la consommation ont le vent en poupe malheureusement pour le consommateur qui s’appauvrit et heureusement pour les banques qui s’enrichissent. Ils permettent d’assouvir les désirs de consommation grandissant d’une partie de la population qui veut tout, tout de suite. Très vite, cela devient un engrenage où pour financer la moindre chose, crédit consommation. Rapidement, les prêts se multiplient et les mensualités de prêts à régler aussi. C’est ainsi que certaines personnes se retrouvent à financer le remboursement d’un crédit avec un autre crédit, jusqu’au jour où le niveau d’endettement ne le permet plus et c’est le surendettement qui fait son entrée souvent accompagné de dépression.

Notre conseil, évite les crédits consommation au maximum si tu souhaites la sérénité financière et surtout la liberté de profiter pleinement de la vie.

5. Épargne régulièrement

Dans ta quête de la liberté financière qui passe par une bonne gestion de ses finances personnelles, un incontournable est l’épargne.

Une épargne régulière et disciplinée surtout !

Épargner c’est mettre de côté régulièrement ou mon une partie de ses revenus en vue de réaliser un projet ou simplement pour se prémunir des imprévus et des coups durs de la vie. 

À la question pourquoi épargnes tu ? Les réponses sont variées. Selon une étude de L’AMF (autorité des marchés financiers) sur l’épargne et l’investissement en 2020, ci-dessous les raisons d’épargne des français par ordre décroissant d’importance

  • Faire face à des dépenses imprévues
  • Se constituer un capital à la retraite
  • Faire face à des dépenses de santé
  • Faire face à des dépenses futures liés à la perte d’autonomie
  • Pouvoir financièrement les enfants et petits-enfants
  • Préparer les gros postes de dépenses (faire des travaux pare exemple)
  • Transmettre un héritage
  • Faire fructifier le patrimoine
  • Se constituer un apport pour un achat immobilier
  • Préparer un projet professionnel
  • Aider ses parents financièrement

Une fois la réponse donnée à la question du pourquoi, il faut s’attaquer au combien épargner et à quelle fréquence ?

A cette question, pareil, il n’y’a pas de montant fixe défini. Cela dépend des personnes, des besoins, des situations de vie.

De nombreux livres dédiés à la gestion des finances et l’enrichissement tels que « L’homme le plus riche de Babylone de George S. Clason» et/ou « Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki » te conseillent d’épargner 10% de tes revenus.

Pour revenir sur notre exemple de Fatou qui gagne 1000€ par mois, elle doit épargner 100€ et au fil de l’évolution de son revenu, elle peut accroître le taux d’épargne. Certaines personnes vont jusqu’à 60% et plus d’épargne qui sert à financer des investissements. C’est un autre niveau d’investissement. Nous te conseillons de commencer à ton rythme (même 5%) et progressivement augmenter le montant.

La périodicité de ton épargne dépendra de toi et de ton niveau d’investissement. Dans la même étude de l’AMF, il est précisé la fréquence d’épargne des français :

  • 34% le font régulièrement
  • 48% occasionnellement
  • 18% jamais

Pour toi qui souhaites gérer mieux tes finances, nous te conseillons de choisir une fréquence régulière, suivant la fréquence des tes revenus. Dans l’exemple de Fatou, la fréquence est mensuelle vu que son revenu l’est également.

Nous terminerons avec la question du comment épargner. L’idéal est de le faire automatiquement c’est à dire mettre en place un virement automatique tous les mois intervenant après le versement de son revenu. Cela permet de ne pas oublier ou d’être tenté d’utiliser l’argent pour d’autres finalités.

Reprenons le cas de Fatou, l’enveloppe épargne a été mise comme charge, ceci pour permettre à Fatou d’épargner facilement en considérant l’épargne comme une charge à finalité d’enrichissement. Ainsi, tous les mois, 100 € seront pris automatiquement de sur son compte courant pour alimenter le compte d’épargne qui peut être un compte bloqué (pour ne pas être tenté de piocher dedans) ou un compte disponible.

Le choix d’un compte disponible ou bloqué se fait suivant l’objectif d’épargne. Le compte bloqué est souvent utilisé dans le cas de gros projets à long terme. Sachant qu’à tout moment vous pouvez demander un déblocage des fonds à votre banque. Il faut compter juste un délai pour la mise à dispositions des fonds contrairement à un compte d’épargne disponible où les fonds sont accessibles à tout instant sans faire de demande à votre banque.

Une fois les bases de l’épargne acquises, tu peux penser à mettre en place de stratégies de constitution d’un patrimoine solide intégrant les volets fiscaux, familiaux et successoraux afin de mieux protéger ta famille.

Tu souhaites de l’aide pour implémenter tout ce qui a été vu plus haut, assainir tes finances personnelles et atteindre une autre dimension financière confortable ?

-) Commençons par un état des lieux approfondi de ta situation financière.

-) Établissons sans tarder ton plan d’action personnalisé et concret.

RÉSERVE TON AUDIT FINANCIER ICI 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping Cart
Retour haut de page